Les plus grandes erreurs d’un système de réservation de salles

Si l’un des points suivants s’applique à votre solution ou à votre projet, il convient de le soumettre à un examen critique

  • Il s’agit d’une solution isolée qui n’est pas ou peu intégrée à d’autres systèmes, par exemple l’intranet ou l’Active Directory (répertoire de personnes de l’entreprise)

  • Le logiciel de gestion des salles ne dispose d’aucune interface ou d’interfaces insuffisantes avec les systèmes voisins (par ex. intranet)

  • Des informations essentielles manquent dans le système de réservation de salles (caractéristiques de l’équipement, variantes de disposition des chaises, restauration, etc.)

  • La solution logicielle ne peut pas être connectée à Outlook

  • Le plan d’occupation n’est pas à jour ou la liste des réservations ne peut pas être gérée facilement et efficacement

  • La fonction de réservation est complexe, il manque des attributs essentiels dans le contexte de la réservation

  • Les données de base sont incomplètes parce que le système n’est pas relié à l’annuaire d’entreprises

  • La solution ne comprend pas de gestion des documents. Les manuels d’utilisation ou autres aides sous forme de fichiers ne peuvent pas être déposés

  • La gestion des salles n’a pas de fonction d’autorisation ou de notification, par exemple pour le Facility Management ou la cantine

  • Lors de la réservation ou de la sélection des salles possibles, il n’est pas possible d’indiquer des paramètres tels que le nombre de personnes, la disposition des sièges, l’équipement de vidéoconférence, etc.